Á la rencontre de
Marion Bornand
Artiste, illustratrice

Travail illustration porcelaine_3.png

Que ce soit dans la rue ou sur Internet, nous croisons des personnalités créatives, des artistes, des innovateurs. Nous ne prenons pas souvent le temps de nous arrêter. C'est pourtant ce que la rédaction de Muses-mag a fait avec l'illustratrice Marion Bornand. Dans cette interview, la jeune femme a accepté de s'ouvrir sur son art, ses sources d'inspiration, sa conception de la créativité et bien d'autres sujets. 

Bonjour Marion, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Muses-mag?

Bonjour, je m'appelle Marion Bornand, j'ai 37 ans et suis passionnée de dessin.

J’ai commencé sur papier, puis j'ai fait de la peinture, pour finalement me passionner pour le dessin digital.

Après une carrière au service des douanes, quand j’ai constaté que mes résultats en dessin digital devenaient intéressants, il m’est venu à l’idée d’en vivre. Je me suis donc fermement décidé à me lancer depuis peu en tant qu’illustratrice freelance.

 

Comment vous est venue l’envie de dessiner ?

Je dessine depuis toute petite. Je passais mes journées à dessiner ou lire. Une petite bulle que j'ai créée en grandissant.

 

Que vous apporte cette activité ?

Je peux faire sortir toute la créativité qui est en moi. C'est ma façon de m'exprimer. Aussi d’extérioriser mes émotions et mes sentiments.

Il y a aussi un côté « thérapeutique », ça m'aide à me ressourcer.

 

Chaque artiste a une touche personnelle? À quoi reconnaît-on un dessin de Marion Bornand ?

Je pense que c'est surtout dans les couleurs saturées qu'on reconnaît mes illustrations. Peut-être aussi mon goût pour la fantaisie enfantine.

Danseuse 2021.JPG

"Pour construire mon dessin, je réalise d’abord un croquis que je vais faire évoluer jusqu’au résultat souhaité."

K7 2021.JPG

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Tout... Vraiment tout ce qui croise mon regard peut me faire penser à une illustration. Mon environnement, mes proches, la nature, les images que je croise quand je me perds sur internet, le talent d’autres illustrateurs, les voyages...

Comment procédez-vous pour produire une œuvre ? Plus précisément, quelles sont les différentes étapes de l’idée à l’aboutissement du projet ?

Tout d’abord cela va dépendre du fait que je travaille pour un client ou non.

Si c’est le cas, le client me parle de son idée, on cherche ensemble des références ( photos... ), on discute également des couleurs, de l'ambiance... puis je crée un croquis que je vais faire valider auprès du client. Ensuite je passe aux couleurs, ombres et lumières ainsi qu'aux détails.

Si l'illustration est personnelle, le processus est assez similaire à la différence que le client c’est mon esprit. Je dois commencer par choisir une idée parmi toutes celles qui me trottent dans la tête. Cela parait évident mais en réalité il m’est très difficile de rester concentrer sur une seule et même idée tant il y en a d’autres que j’aimerais explorer. Je peux ensuite laisser parler ma créativité avec cette fois-ci beaucoup plus de liberté.

Pour construire mon dessin, je réalise d’abord un croquis que je vais faire évoluer jusqu’au résultat souhaité. Ensuite, je passe aux valeurs du noir au blanc, je pose les couleurs et je peaufine les détails.

IMG_0627.jpg

Vous dessins sont très réalistes mais gardant une dimension ludique et souvent onirique. Comment trouvez-vous le bon équilibre pour retranscrire en même temps du rêve et du réel ?

Difficile à répondre à cette question, je ne réfléchis pas vraiment à cela. Je suis plutôt concentrée sur la technique, la composition, les proportions, les valeurs, les perspectives. Mais pour le côté réalisme, c’est une autre histoire.

Quand je dessine pour moi, il m’arrive souvent de ne pas décider à l’avance du réalisme ou non de mon dessin mais de laisser ma main et mon esprit travailler pour souvent découvrir qu’en fait, il s’agit d’un équilibre naturel entre le réel et le rêve.

Bien entendu, vous avez parfois des commandes. Êtes-vous parfois, comme les écrivains, en manque d’inspiration pour réaliser un dessin demandé par un client ? Si oui, que faites-vous pour surmonter cela ?

Oui ça m'arrive fréquemment. Au début, je m'énervais, j'insistais et c'était pire.

Maintenant, j'ai compris qu'il fallait juste faire autre chose comme se promener, regarder un bon film, faire sa comptabilité ou du ménage :) et un déclic se fait.

 

Y a-t-il un dessin dont vous êtes particulièrement fière ? Si oui, laquelle et pourquoi ?

En vérité, il y en a 3.

Mon premier dessin sur tablette graphique, j'étais heureuse de découvrir cette nouvelle technologie et sensation de travailler sur écran. Tant les possibilités sont supérieures en rapport au support physique.

Mon premier dessin de Brindille. Un petit personnage que j'ai inventé. Une petite fille de 15 cm qui vit dans la forêt. Elle est amie avec un petit renard du nom de Crocus et ensemble et ils récupèrent différents objets pour leur trouver une utilité pratique. J’ai développé toute une histoire autour de ce petit personnage qui plaît beaucoup à ma communauté et qui fera sûrement l’objet d’un livre prochainement.

Un de mes derniers dessin, « K7 ». C'est vraiment moi... dans l'ambiance, les couleurs... je me suis éclatée à réaliser cette illustration.

"Les étapes d’apprentissages sont un petit peu comme la musique. Des paliers à passer sur l’impression de rester bloqué, ce qui fait aussi ressentir des phases d’incertitude et de découragement."

Porcelaine 2021.JPG

"Mon premier dessin de Brindille. Un petit personnage que j'ai inventé. Une petite fille de 15 cm qui vit dans la forêt."

Brindille 2019.jpg

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui voudrait se lancer dans le dessin, ou toute activité créative du même ordre ?

D'être persévérant, curieux, se former, évidemment, et surtout de se faire plaisir.

Les étapes d’apprentissages sont un petit peu comme la musique. Des paliers à passer sur l’impression de rester bloqué, ce qui fait aussi ressentir des phases d’incertitude et de découragement. Mais pour progresser il y a une chose obligatoire hormis le travail, c’est la passion pour ce que vous faites. C’est cette passion qui vous garantis d’atteindre vos objectifs.

 

Vous avez le mot de la fin, que souhaiteriez-vous dire à tous nos lecteurs qui vous découvrent ?

S’exprimer au travers d’une activité est un bienfait pour le corps et l’esprit. Cela m’a beaucoup aidé dans ma vie et c’est par cette voie que l’on peut vivre sa passion. Je conseille vraiment à tout le monde de trouver l’activité pour s’exprimer et rêver le plus possible.

Je vous invite également à venir suivre mon travail sur mes réseaux !

 

Nous vous remercions, Marion, de nous avoir accordé cette belle interview.

Internet et réseaux sociaux :
Travail illustration porcelaine_3.png
  • Instagram
  • Facebook
200px-Linkedin.svg.png